Tistou les pouces verts

Quand j’étais gamine, j’avais un hamster. Albert. Un été, il a fallu laisser Albert aux voisins. Mais Albert s’est échappé de la cage quelques jours avant notre retour. Mon voisin, désespéré, a failli racheter un autre hamster, pensant que je ne verrais pas la différence.

Heureusement, Albert est réapparu la veille de notre retour. Sauf qu’il avait traîné trois jours dans le grenier, et qu’il était passé de blanc à gris. C’était peut-être pas Albert, finalement ?

Le plus con, dans tout ça, c’est que cet imbécile s’est électrocuté trois jours plus tard. Il avait rongé le fil de ma radio.

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui encore, les gens de mon entourage pensent qu’ils peuvent me duper comme une petite fille de 10 ans. Ca doit probablement venir de mon visage angélique qui respire l’innocence…

Soumettre un commentaire drôle, intelligent et pertinent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Your email is never published nor shared.